BRUDER ÜBER ALLES

Voici le dernier tableau, un diptyque au concept assez original :

Un tableau ‘2 en 1’

‘ BRUDER ÜBER ALLES’ , c’est un tableau qui parle de l’amour et des liens fraternels.Bruder über alles17

Décryptage de ce diptyque pas comme les autres :

Une maman voulait un seul tableau comportant le prénom de ses deux enfants

Mais un tableau qui pourrait également en faire deux

Ainsi plus tard, ses enfants pourront, s’ils souhaiteront,  désolidariser de l’autre tableau celui qui comporte leur prénom et l’emporter avec eux.

Chacun disposera d’une moitié,  sachant que l’autre moitié lui est lié.

Un petit bout de l’autre.

J’ai fait en sorte que chaque tableau est un sens en étant séparé, un certain esthétisme et une cohérence, tout en ayant une complémentarité une fois réuni.
Donc le défi été là, être complémentaire tout en enlevant rien à l’œuvre une fois les tableaux chacun de leur côté.

Comme dit précédemment, un prénom est représenté sur chaque toile ainsi qu’une main.
La main représente celle de l’enfant dont le prénom est sur le tableau, vous pouvez voir qu’elle tient une lettre
La lettre, c’est celle du prénom de l’autre tableau : celui de son frère.

Comme elle voulait que quelque chose les relie, j’ai donc essayé de les relier par ce geste-là.

Bruder über alles3

Chacun aura son propre tableau

Bruder über alles6

L’œuvre dégage quelque chose, elle symbolise la fraternité, l’amitié, l’amour, la solidarité et les liens.
” Mon frère, nous sommes liés, il y a toujours un bout de mon frère avec moi, nous sommes frères par dessus-tout * “

Une oeuvre pleine de peps, de joie.

Le tableau rejoindra bientôt l’Allemagne, petit clin d’œil  à ce pays, donc, avec un titre en Allemand.

« Que tous les hommes soient frères, c’est le rêve des gens qui n’ont pas de frères. »
Charles Chincholle

Bruder über alles27

Le tableau mesure au total 60 par 40 cm, il est vendu

Retrouvez BRUDER ÜBER ALLES ICI

N’hésitez pas à laisser vos impressions en commentaire, je répondrais avec plaisir

*BRUDER ÜBER ALLES : frères par dessus-tout