café

Mon amie  Oum K m’a tagué afin que je vous révèle à mon tour quelques petits secrets sur moi.

Je trouve cela vraiment sympa, car cela nous permet de découvrir une autre facette des personnes que l’on suit sur le net.

Alors à mon tour :

1/ J’aime le café…  Ah le café ! C’est une véritable histoire d’amour ! Un petit rituel bien ancré. Bu à l’aube, mais aussi vers 14h, à la tombée de la nuit, et évidemment, je le bois en travaillant. Je le prépare à l’Algéroise : sur le feu comme les Turcs avec quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger. Et parfois, il est parfumé à la cannelle, au gingembre… Le café, je l’aime au point qu’un jour, je lui ai écrit un poème (et non, je ne blague pas !)

2/ Je me lasse vite. De tout. Passionnée un jour par un sujet, dès que j’en ai fait le tour, je jette mon dévolu sur autre chose. 

3/ Je ne tiens pas en place. J’ai besoin de changement. J’ai vécu en France, et si je suis restée assez sédentaire pendant plusieurs années, il fallait que je fasse entre-temps des ‘petits tours’. Et c’est ainsi que je me suis posée quelque temps dans différentes villes et je que faisais la navette Lyon / Alger.

4/ Il y a de cela maintenant bien longtemps (je reprends ta phrase Oum K, puisque nous avons le même parcours, et à la même période) alors que j’étais en vacances, et que je n’avais donc pris qu’un bagage avec moi, me sentant à l’aise et dans mon élément, j’ai tout simplement décidé de ne plus revenir en France. Je n’avais ni argent, ni biens, mais je l’ai fait. J’ai donc laissé mon appartement en France, avec toutes mes possessions… Comme ça ! Au début, mon entourage ne l’a pas très bien pris, ou plutôt comme une ‘mauvaise blague’ mais c’est tout moi : imprévisible. Depuis ce jour, je ne suis jamais retournée en France, je ne regrette pas, et je suis même très heureuse de ce choix, non pas fou, mais Faith.

5/ J’aime observer le ciel et la ville quand elle dort encore. Je sors parfois avant l’aube afin d’admirer la ville, et armée de quelques outils, je mets des couleurs là ou je passe. Si vous voyez des graffitis signés ‘Faith‘ à Alger ou Oran : sachez que c’est moi qui suis passée par là.

 2014-02-20 11.44.42

6/  Je peux vivre uniquement de pain maison, d’aghroum*, de dattes et d’huile d’olive. 

7/ J’aime le partage et il ne me fait pas peur. Je vous donne tout ! Excepté le chocolat ! 

8/ Très tête en l’air, parfois même très ‘Pierre Richard‘, je me mets souvent dans des situations gênantes, mais qui font bien rire. Petite anecdote pour vous donner un aperçu : en voulant rentrer chez moi un jour, je n’arrivais pas à faire tourner la clef dans la serrure de ma porte. N’ayant ni téléphone sur moi pour prévenir l’entourage, ni argent, puisque j’étais sortie prendre le courrier, j’ai finalement décidé de frapper à la porte du voisin d’en face : son balcon communiqué avec le mien, et je lui ai demandé de me laisser entrer chez lui, afin de pouvoir passer au-dessus de la séparation entre nos balcons (un seul grand balcon, comportant une séparation entre nous deux) ,  briser la vitre de la fenêtre de mon salon, et entrer chez moi. Poli, le monsieur écouta mon monologue, petit sourire aux lèvres. Il me dit enfin ‘moi, je sais comment vous aider et je sais pourquoi vous n’arrivez pas à ouvrir la porte’ Mes yeux s’illuminent d’espoir et je lui demande la solution : ‘c’est parce que vous n’habitez pas ici, mais un étage au-dessus’ prise de honte, ni une ni deux, j’ai couru monter les escaliers comme une flèche, sous les fous rire du voisin qui résonnaient dans l’immeuble, et bien entendu, j’ai fait en sorte de ne plus jamais le croiser ! (Le pire dans tout ça : c’est que je vivais au dernier étage ! Et que je n’avais même pas remarqué qu’il resté un étage au-dessus de moi à ce moment-là)

9/ Tout va bien, même quand rien ne va ! Très difficilement décontenancée, je garde mon sang-froid dans toutes les situations. Mon calme face à des situations difficiles arrive parfois à faire perdre le calme aux autres qui ne comprennent pas toujours pourquoi je n’arrive pas à m’énerver. Assez “je-m’en-fichiste” sur les bords, les choses coulent et j’attends que les soucis passent. Après tout, après l’orage : le soleil !

10/  J’aime penser, lire, et rire !

Voilà, vous en savez un peu plus sur moi ! Et à mon tour de proposer à mes amies de se dévoiler :

Je tague Diyani une super couturière, Zahra tatoueuse au henné,  Sarah qui nous fabrique de superbes marques-pages, Nawel qui confectionne des articles personnalisés pour les enfants et les grands . Isla’graph, ma partenaire infographiste, et Sonia, qui tient une boutique de produits du Yémen

*Galette de semoule qui se mange pendant le repas mais aussi au goûter et petit-déjeuner